Actualités

Directive Funebra a partir du 1er septembre

Chers collègues,

Le Comité de concertation du vendredi dernier a donné le feu vert à une plus grande liberté, de sorte que la voie est totalement ouverte aux rassemblements physiques.
À partir du 1er septembre, nous pourrons organiser les funérailles de nos familles, presque sans aucune restriction, comme nous avions l’habitude de le faire avant, jusque la crise du coronavirus a bouleversé complètement nos habitudes. Un soulagement pour les personnes endeuillées, mais aussi pour vous sur le terrain.

Que signifie exactement l’assouplissement à partir du 1er septembre? Nous le résumons ci-dessous.

Cérémonies / visites / prises de décès / magasins

  • Toutes les mesures sont supprimées, à l’exception du port obligatoire d’un masque buccal pour tous les participants.
  • La règle de la distance vient d’être supprimée. Il est toutefois recommandé de l’appliquer si le nombre de personnes présentes et le volume de la salle le permettent.

Réceptions après funérailles

  • Toutes les mesures, à l’exception du port obligatoire du masque buccal par tous les participants lors des déplacements et par les personnes chargées du service, sont supprimées.
  • Un appareil de mesure de la qualité de l’air doit être présent dans la pièce.

Présentation du défunt à domicile
Non admise si Covid positif

Services religieux
Plus de restrictions aux mariages civils, aux funérailles, à l’exercice individuel et collectif d’un service moral non confessionnel au sein d’une société philosophico-religieuse, à la fréquentation individuelle ou collective d’un édifice destiné au culte ou au service moral non confessionnel.
L’obligation du masque buccal demeure.

Masques buccaux et règles de base
En général, le port d’un masque buccal et le maintien d’une distance de sécurité restent des éléments importants pour prévenir la propagation du virus.
En outre, l’aération, la ventilation et l’hygiène des mains restent également essentielles.

 

funebralogo